En quoi la gemmothérapie se distingue-t-elle des autres formes de phytothérapie ?

gemmothérapie

Publié le : 19 février 20247 mins de lecture

La gemmothérapie, une science médicinale émergente, intrigue par son approche unique de la phytothérapie. Elle s’appuie sur l’emploi de tissus embryonnaires végétaux, une singularité qui lui confère des propriétés distinctes. Sa spécificité réside également dans la concentration dynamisée de principes actifs, ainsi qu’un processus de préparation, basé sur la macération, qui lui est propre. La composition riche en cellules embryonnaires et nutriments offre une action plus ciblée sur les processus physiologiques. De plus, la gemmothérapie permet une réponse personnalisée aux besoins spécifiques de l’organisme, se démarquant ainsi des autres formes de phytothérapie.

Fondements et principes de la gemmothérapie

Dans l’univers de la phytothérapie, la gemmothérapie se démarque par l’utilisation de tissus embryonnaires végétaux. Cette pratique thérapeutique est basée sur l’exploitation des principes actifs présents dans les bourgeons et jeunes pousses d’un arbre ou d’une plante. En d’autres termes, c’est une médecine des bourgeons qui se distingue par sa capacité à capter toute la vitalité de la plante au moment de sa croissance.

Utilisation des tissus embryonnaires végétaux

La gemmothérapie est une branche spécifique de la phytothérapie qui utilise les bourgeons et autres tissus embryonnaires des plantes. Ces parties de la plante, riches en hormones de croissance et autres principes actifs, sont réputées pour leur potentiel thérapeutique significatif. En effet, elles contiennent tous les éléments de la plante adulte, y compris les feuilles, les fleurs et le futur fruit.

Concentration en principes actifs dynamisés

Les bourgeons utilisés en gemmothérapie sont récoltés au printemps, au moment où la sève monte et que les cellules sont en pleine division. Ce sont ces cellules en plein développement qui sont utilisées pour créer le macérât glycériné, la base de tous les macérats de bourgeons. Cela permet d’obtenir une concentration exceptionnelle en principes actifs dynamisés.

Méthodes spécifiques de macération et de préparation

Après la récolte, les bourgeons sont immédiatement mis à macérer dans un mélange d’eau, d’alcool et de glycérine pour extraire tous les principes actifs. Cette méthode de préparation permet de conserver toute la force vitale et la totalité des propriétés thérapeutiques de la plante.

Différences dans la composition et l’action

Unique par sa composition riche et sa méthode d’action, la gemmothérapie se distingue nettement d’autres formes de phytothérapie. Cette discipline tire parti de la richesse des cellules embryonnaires et des nutriments présents dans les bourgeons et les jeunes pousses des plantes.

Richesse en cellules embryonnaires et nutriments

La gemmothérapie utilise des macérats concentrés de bourgeons, jeunes pousses ou radicelles de plantes. Ces organes embryonnaires de la plante possèdent toutes les propriétés de l’ensemble de la plante. En effet, ils sont bourrés de molécules actives, nutriments et cellules embryonnaires qui agissent efficacement sur l’organisme. D’ailleurs, une cure de gemmothérapie est souvent utilisée en cas de troubles du sommeil ou de problème de concentration.

Synergie des éléments spécifiques aux bourgeons

Le macérât de bourgeons en gemmothérapie offre une concentration de composés actifs unique. Par exemple, la compagnie des sens, connue pour ses remèdes 100% naturels, utilise cette méthode pour conserver toutes les propriétés des plantes. Pris sous forme de 15 gouttes diluées dans un peu d’eau, le macérat agit en synergie pour une action ciblée et efficace.

Action plus ciblée sur les processus physiologiques

La gemmothérapie est appréciée pour son action précise sur les organes. En effet, chaque macérat de bourgeon possède des propriétés spécifiques qui permettent de traiter un problème donné. Par exemple, si la gemmothérapie et l’aromathérapie ont des points communs, la première est plus ciblée en raison de l’action des bourgeons sur l’organisme. Cependant, il est essentiel de prendre en compte les contre-indications de chaque traitement avant de l’utiliser.

Adaptation aux besoins individuels

La gemmothérapie, forme de phytothérapie qui utilise les bourgeons et les jeunes pousses d’arbres et d’arbustes, se distingue en adaptant son utilisation aux besoins spécifiques de chaque individu. Cette méthode, développée par le Docteur Pol Henry et popularisée par Max Tétau dans les années 1960, a su prouver ses nombreux bienfaits pour la santé au fil du temps.

Approche personnalisée en fonction des symptômes

Contrairement à d’autres formes de phytothérapie, la gemmothérapie agit en ciblant les symptômes spécifiques de chaque individu. Les macérats de bourgeons sont utilisés pour améliorer une variété de problèmes de santé, en fonction des besoins de l’organisme et des avis médical.

Réponse à des besoins spécifiques de l’organisme

Les plantes médicinales utilisées en gemmothérapie sont préparées à partir d’un mélange d’eau, de glycérine et d’alcool, ce qui permet une extraction optimale des principes actifs. Cet aspect spécifique répond aux besoins précis de l’organisme, ce qui distingue la gemmothérapie des autres formes de phytothérapie.

Complémentarité avec d’autres formes de phytothérapie

La gemmothérapie peut être utilisée en complément d’autres formes de phytothérapie. Cette complémentarité permet d’optimiser les résultats et d’offrir une approche de santé globale. Cependant, il est toujours recommandé de consulter un professionnel de santé avant de commencer tout traitement.

La gemmothérapie offre donc une approche personnalisée de la phytothérapie qui répond aux besoins spécifiques de chaque individu. Ses nombreux bienfaits, prouvés au fil des années, en font une méthode de choix pour ceux qui cherchent à améliorer leur santé de manière naturelle.

Plan du site